09 72 62 28 60

Greenwashing : la mascarade écologique des grandes marques

greenwashing
Le greenwashing (qui ne consiste pas à laver ses chaussettes avec des épinards) est une pratique marketing douteuse adoptée par certaines marques pour se reverdir le blason. Explications.

On lave plus vert
Dans un monde où l’éco-responsabilité est un critère de choix pour le consommateur (et une VRAIE urgence industrielle), grande est la tentation de passer pour ce que l’on n’est pas… Le greenwashing consiste à orchestrer une campagne marketing, de communication et/ou de relations publiques pour donner à l’entreprise une image écologique, alors que la qualité de ses produits ou de ses services ne l’est pas.

Les 9 signes qui ne trompent pas
Une promesse disproportionnée, un jargon écolo-bien-pensant-flou, l’absence de preuves de ce que l’on avance, des écolabels factices, des amis imaginaires dans le développement durable… Tout est bon pour paraître plus vert que vert.
L’ADEME a d'ailleurs édité un guide de l’anti-greenwashing qui permet de détecter les mauvais joueurs de façon imparable.

Allez, on balance
En février 2010, l’observatoire Indépendant de la Publicité publiait déjà un palmarès des 10 pubs reines du Greenwashing… C’est dire que le problème ne date pas d’hier ! Aujourd’hui, les grands gagnants du blanchiment vert restent l’industrie automobile, l’agroalimentaire et les fabricants de produits ménagers. Lors d’une prochaine visite au supermarché, prenez le temps de détailler les packagings en rayons… ou rendez-vous sur le sitewww.greenwashing.fr/exemples.html et prenez des notes !

Palmarès des pubs pratiquant le greenwashing :www.consoglobe.com/10-pubs-reines-greenwashing-3963-cg

 

LA LETTRE D’INFO

Inscrivez vous gratuitement pour recevoir les dernières astuces et conseils pour l’organisation de vos animations commerciales et artistiques

BESOIN DE CONSEIL ?

contactez-nous


Retour au sommaire du guide de l’animation